Le véhicule électrique, un moyen de lutte contre le changement climatique


/

Les véhicules électriques sont des automobiles fonctionnant grâce à un ensemble de générateurs de courants électriques. Ces véhicules ont été conçus pour un but précis. Quels sont les avantages de ces véhicules ? Quelles sont leurs limites. Les véhicules électriques sont-ils moins pollueurs ? Découvrons les réponses dans cet article.

Fonctionnement d’une voiture électrique

Les véhicules électriques fonctionnent sans carburant. Ils sont dotés de plusieurs batteries rechargeables qui accumulent une grande quantité de courant électrique, permettant ainsi au véhicule de rouler en toute autonomie pendant un temps relativement long. La puissance des batteries peut varier entre 9 et 650 kW en fonction du gabarit du véhicule.

Intérêts des véhicules électriques

Les véhicules électriques ne fonctionnant pas à base de carburant n’émettent quasiment pas de CO2, ni de monoxyde de carbone, ni aucun gaz à effet de serre. C’est donc des engins qui contribuent de façon très significative à l’atténuation du réchauffement climatique. En un mot, ce sont des véhicules écologiques ! De plus, ce sont des véhicules généralement très silencieux qui ne demandent pas un grand entretien du fait de leur moteur largement moins complexe que les moteurs à essence ou diesel. Ils sont aussi moins onéreux. Cependant, tout n’est pas rose avec les voitures électriques.

Les aspects néfastes des véhicules électriques

Le principal inconvénient est lié à la recharge de la batterie. S’il est vrai que de plus en plus de batteries sont conçues pour permettre des déplacements d’environ 600 km avant recharge, la distance à parcourir peut drastiquement baisser si l’on roule à une vitesse trop grande ou si l’on fait usage de la climatisation. Un autre problème est la non-disponibilité de point de recharge à tout endroit de la route. Si donc par mégarde, la batterie s’affaiblit dans une zone sans point de recharge, c’est une catastrophe !